Emploi / PhD positions 2018


PROPOSITION DE DIFFUSION D’UNE OFFRE, D’UNE ANNONCE…

 

Proposition d’un sujet de mastère spécialisé, au Centre des Matériaux de Mines ParisTech du 17-09-2018 au 16-09-2019 (15/05/2018)

Nous recherchons des candidats (niveau M2 ou diplômés d’Ecole d’Ingénieurs) pour poursuivre le mastère spécialisé ‘Design des Matériaux et des Structures » au Centre des Matériaux (CDM) de Mines ParisTech.
Le sujet porte sur la stratégie adaptative de zoom global/local à deux échelles appliquée aux calculs de structures aéronautiques.

Candidature :
Le dossier de candidature devra être envoyé à l’adresse recrutement_mastere_dms@mat.mines-paristech.fr et devra comporter 1 CV, une lettre de motivation, les relevés de notes des 2-3 dernières années ainsi qu’une ou deux lettres de recommandation.

Fiche détaillée

Ingénieur d’étude et de recherche pour l’optimisation aéro-structure (H/F), Onera, Châtillon (07/05/2018)

Type d’emploi : Ingénieur(e)
Niveau de formation : Bac+5
Lieu de travail : Etablissement de Châtillon

Description de l’offre
Dans l’Unité de Recherche Modélisation et Simulation pour l’AéroElasticité (MSAE) du Département d’Aérodynamique, Aéroélasticité et Acoustique (DAAA), vous venez renforcer les capacités de recherche sur la thématique porteuse de l’optimisation aéroélastique et aéro-structure. Vous participez au développement de méthodologies et d’algorithmes d’optimisation multidisciplinaire, à leur implémentation au sein de plateformes logicielles et à leur mise en oeuvre pour des applications à finalité avion. Vous êtes amené à travailler dans le cadre de projets nationaux et/ou européens avec des partenaires industriels aéronautiques et des centres de recherche. A terme vous serez force de proposition pour l’orientation des thèmes de recherche et serez amené à superviser des travaux de doctorat. Vous travaillez également en collaboration avec d’autres unités de recherche du Département ainsi que d’autres Départements de l’Onera (principalement dans les domaines de l’aérodynamique, de la conception des systèmes, et de la modélisation des matériaux métalliques ou composites). Les travaux de recherche réalisés devront conduire à des publications et des participations à des conférences internationales.

Profil souhaité
Docteur ou Ingénieur/Docteur. Publications dans des journaux à comité de lecture appréciées. Spécialisation aéronautique appréciée. Formation initiale en méthodes numériques pour la mécanique des structures, l’aérodynamique, et l’optimisation mathématique. Expérience en aéroélasticité et calcul de charges appréciée. Expérience de mise en oeuvre de logiciels de calcul de structures par éléments finis, de codes d’aérodynamique CFD. Une expérience autour des méthodologies d’optimisation multi-disciplinaire sera appréciée. Informatique scientifique: langages de programmation (Fortran, C++, Python), environnement Linux. Communication écrite (rapports, articles) et orale (réunions, congrès) aisée. Bonne maîtrise de l’anglais indispensable.

Direction et Services Aéroélasticité Localisation : Ile de France
Contrat : CDI

Réf. : TP/DAAA/MSAE/CDI/002458

Postuler : http://jobboard.cubiq.fr//postulate?key=4d8fc38123455b12879a07703234bda2&offre_id=553&lang=fr
Lien : https://www.jobteaser.com/fr/job-offers/3525662-onera-ingenieur-d-etude-et-de-recherche-pour-l-optimisation-aero-structure-h-f

Fiche de poste

PROPOSITION DE SUJET DE POST DOCTORAT 2018/2019 AU CENTRE DES MATERIAUX DE L’ECOLE DES MINES DE PARIS EN COLLABORATION AVEC ESI GROUP (03/05/2018)

Titre en français : Simulation numérique du procédé de fusion de lit de poudre dans les alliages métalliques
Titre en anglais : Numerical modeling of selective laser melting process in metallic alloys
Mots clés – keywords en français : Fabrication Additive, Simulation Numérique, Alliages Métalliques
Mots clés – keywords en anglais : Additive Manufacturing, Numerical Modeling, Metallic Alloys

Sujet complet

Cadre du poste : FUI

Encadrement Académique : Matthieu Mazière et Djamel Missoum
Encadrement Industriel : Philippe Gélenne

Duration: 18 mois (months)
Salary: 35000 € brut/an (gross income by year)
Contract type: CDD (fixed-term contract)

Site de travail : 80% Centre des Matériaux – 20% ESI Group

Expérience souhaitée / profil :
Le candidat doit être ingénieur de recherche et titulaire d’un doctorat en mécanique numérique avec une application aux procédés de mise en forme des matériaux. Une spécialisation sur le procédé de fabrication additive serait un plus ainsi que des connaissances en thermo-mécanique, mécanique des fluides et métallurgie.
Une maîitrise des modèles éléments finis ou volumes finis est nécessaire pour mettre au point de nouvelles méthodologies de modélisation de défauts. Le candidat doit par ailleurs être à l’aise avec les moyens de mesures expérimentaux et faire preuve d’un sens de l’analyse et de la synthèse dans la manipulation de données.

RELATIONS CONTRACTUELLES : ESI Group

Le dossier de candidature comportant :

  • un curriculum vitae détaillé
  • une lettre de motivation
  • lettres de recommandations et les noms, les coordonnées d’au moins deux personnes pouvant être contactées pour recommandation

doit être envoyé à :

Applicants should supply the following:

  • a detailed resume
  • a covering letter explaining the applicant’s motivation for the position
  • detailed exam results
  • two references : the name and contact details of at least two people who could be contacted to provide an appreciation of the candidate

to be sent to:

Proposition de thèse 2018 – 2021 au CEMEF (Mines ParisTech) en collaboration avec VMZinc Umicore (18/04/2018)

« Optimisation de la microstructure du zinc allié pour Stabiliser ses CARactéristiques de formabilité »
Projet OSCAR

Profil du candidat :
Diplômé d’une école d’ingénieur ou titulaire d’un Master2, le candidat devra posséder des compétences solides en comportement mécanique non linéaire des matériaux métalliques et en métallurgie. Il devra également présenter un goût prononcé pour l’expérimentation, l’observation et l’analyse par des techniques expérimentales de pointe. Des connaissances dans le domaine de la modélisation numérique sont souhaitables. Son dynamisme, sa rigueur, sa capacité à travailler en équipe dans un contexte multidisciplinaire et ses compétences en anglais seront des qualités importantes pour la sélection.

Déroulement de la thèse :
La thèse se déroulera au sein CEMEF, à Sophia-Antipolis, et en collaboration étroite avec VMZinc et l’IFIR (Rosario, Argentine), ce qui donnera lieu également à des séjours dans ce laboratoire. Au cours de sa thèse, le doctorant sera amené à présenter ses résultats dans le cadre de séminaires internes et de conférences nationales et internationales. Salaire annuel brut moyen ~27k€.

Candidature :
Le dossier de candidature devra être envoyé aux 2 personnes ci-dessous et devra comporter 1 CV, une lettre de motivation, les relevés de notes des 2-3 dernières années ainsi qu’une ou deux lettres de recommandation.

Pierre-Olivier BOUCHARD Tél : 04 93 67 89 21 ; e-mail : pierre-olivier.bouchard@mines-paristech.fr
Javier SIGNORELLI e-mail : javier.walter.signorelli@gmail.com
Marc MILESI Tél : 04 93 95 74 43 ; e-mail : marc.milesi@vmzinc.com 

Sujet de thèse en français

PhD subject in English

Sujet de thèse LMNO – Université de Caen (17/04/2018)

« Méthodes inverses (en mécanique/acoustique) pour l’identification de conditions aux limites et la complétion de champs partiellement connus »

Mots-clés : problèmes inverses, modélisation mathématique, modélisation mécanique, modélisation numérique, identification de paramètres, contrôle non destructif, simulation numérique

Profil souhaité :
Le candidat doit être titulaire, ou être en cours de préparation, d’un diplôme conférant le grade de Master (Master 2 recherche en Mécanique ou en Mathématiques Appliquées) ou d’un titre d’ingénieur à dominante mécanique ou mathématique.

Modalités Pratiques :
Laboratoire universitaire: Laboratoire de Mathématiques Nicolas Oresme (LMNO) UMR 6139, Equipe Modélisation et Applications. Université de Caen Normandie.
Directeur de thèse : Franck Delvare
Co­encadrante : Nathalie Michaux­Leblond
Lieu : Caen (14)
Début, durée et financement : Thèse qui débutera en septembre/octobre 2018 avec un financement de 3 ans à 100% de la Région Normandie

Contact :
Pour tout renseignement complémentaire, ou pour présenter votre candidature, merci de contacter, Franck Delvare, franck.delvare@unicaen.fr.

Sujet de thèse complet

Sujet de thèse Sorbonne Université – ArcelorMittal (13/04/2018)

« MODELISATION ET SIMULATION NUMERIQUE DE TRAITEMENTS PROVOQUANT L’OXYDATION INTERNE DES ACIERS »

Thèse CIFRE LTDS/ENISE – IJLRDA / Sorbonne Université – ArcelorMittal

Directeurs de thèse :
J.B. Leblond, Professeur, Sorbonne Université, Faculté des Sciences (anciennement Université Pierre et Marie Curie)
J.M. Bergheau, Professeur, Université de Lyon, Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne
Encadrant scientifiques ArcelorMittal
Didier Huin, Florence Bertrand, Ingénieurs

ArcelorMittal a entrepris depuis un certain nombre d’années, en collaboration avec J.B. Leblond et J.M. Bergheau, de simuler numériquement certains traitements métallurgiques des aciers qui en provoquent l’oxydation interne (combinaison, en profondeur, d’atomes d’oxygène en provenance de la surface avec certains atomes d’éléments d’alliage, conduisant à la formation de précipités d’oxydes). Les phénomènes, qui impliquent des effets fortement couplés de diffusion d’éléments chimiques et de réactions entre ces éléments, sont décrits par des équations différentielles aux dérivées partielles très non
-linéaires, dont la résolution numérique pose des difficultés spécifiques et considérables. Les travaux effectués, qui ne semblent pas avoir d’équivalents dans le monde, ont permis de résoudre beaucoup de difficultés et de résoudre des problèmes d’intérêt pratique considérable.

Contacts :
J.B. Leblond (jbl@lmm.jussie)

Sujet de thèse INSA de Lyon, Lyon (12/04/2018)

«Modélisation du procédé d’aiguilletage dans le cadre de la fabrication de disques de frein pour application aéronautique»

Contexte :
L’industrie aéronautique doit répondre à un souci permanent de performances technologiques ainsi que de gains énergétiques et économiques. Cela nécessite l’emploi de matériaux légers et présentant une très bonne résistance mécanique dans des conditions sévères de température, pression et d’environnement. Les matériaux composites à matrice céramique sont des matériaux de choix pour répondre à ce cahier de charge exigeant. Dans ce cadre, Safran Landing Systems, société du groupe. SAFRAN, développe des systèmes de freinage aéronautiques à base d’une structure en fibres de carbone, densifiée par voie gazeuse pour obtenir un matériau composite à matrice carbone.
La structure fibreuse, obtenue par un procédé d’aiguilletage maîtrisé par Safran Landing Systems, est la base des propriétés du matériau, à la fois mécaniques et tribologiques. Le choix des composants ainsi que de la gamme de fabrication permet de faire varier ces caractéristiques pour l’adapter aux exigences de l’industrie aéronautique. Actuellement, ce choix se base sur un développement continu de cette étape de fabrication, et l’expérience acquise sur les différents projets menés par la société.

Objectif :
Etablir les lois mécaniques/chimiques/thermiques principales régissant l’interaction des fibres et des aiguilles lors de la réalisation de la structure textile par le procédé d’aiguilletage, et comparer les modèles obtenus aux éléments de caractérisation mesurés dans une structure réelle équivalente.

Démarche :

  • Prendre connaissance du procédé d’aiguilletage tel que développé par Safran Landing Systems, et des méthodes de modélisations adaptées à ce type de sujet.
  • Etablir un modèle géométrique et développer un code de calcul reprenant les principaux axes physiques identifiés.
  • Suivre les travaux réalisés dans le cadre du développement d’un montage expérimental capabled’alimenter les différentes modélisations envisagées.
  • Comparer les résultats obtenus numériquement aux mesures faites sur une structure réelle équivalente.
  • Statuer sur les principaux phénomènes régissant ce procédé d’aiguilletage.
  • En outre, le candidat devra assurer la liaison entre les différents laboratoires et l’équipe fibres et texturesde Safran Landing Systems (Villeurbanne), dont il intégrera les effectifs pour la durée de la thèse. Des déplacements sont à prévoir entre les différents sites.

Moyens utilisés :
Connaissances et moyens Safran Landing Systems, méthodes de modélisation/simulation, moyens de caractérisation mécaniques et géométriques.

Profil recherché :
Numéricien avec un intérêt pour les validations expérimentales. Le candidat devra en outre avoir des connaissances dans un langage de programmation bas niveau, type C++ ou fortran.
En raison de la collaboration entre plusieurs laboratoires, le candidat sera amené à se déplacer régulièrement (Orléans et Bordeaux). Le poste sera basé dans les locaux de l’INSA Lyon.
Pour des raisons de confidentialité, Le candidat devra être habilité à travailler sur des données et des biens soumis aux règlements français, européens ou américains sur le contrôle des exportations.

Conditions :
Financement Safran Landing Systems groupe SAFRAN. (Contrat CIFRE)
Salaire Brut : 32 k€, 34k€ et 36k€ la première, seconde et troisième année.

Encadrement :N. HAMILA (nahiene.hamila@insa-lyon.fr),
G. HIVET (gilles.hivet@univ-orleans.fr),
V. DELECROIX (vincent.delecroix@safrangroup.com),
M. HOUVENAGHEL (maxime.houvenaghel@safrangroup.com),
R. NUNEZ (romain.nunez@safrangroup.com).

Sujet de thèse LAMIH UMR CNRS 8201, Valenciennes (11/04/2018)

« Robust topology optimization under uncertainty – application to automotive brake systems »

Location: LAMIH UMR CNRS 8201, University de Valenciennes, Le Mont Houy, 59313 Valenciennes Cedex 9, France.

Supervisor staff:

  • El-ghazali Talbi, CRIStAL UMR CNRS 9189 Université de Lille/INRIA Lille Nord Europe ;
  • Thierry Tison, LAMIH UMR CNRS 8201, Université de Valenciennes ;
  • Franck Massa, LAMIH UMR CNRS 8201, Université de Valenciennes.

Keywords: Topology optimization; Uncertainty; Surrogate models; Metaheuristic; Evolutionary algorithms; Numerical methods

Project description:
Optimization under uncertainty aims at accounting for the observed variability of some model parameters in order to tend to robust and reliable designs. The integration of multiple uncertain parameter, for example relative to a topology, a topography or boundary conditions, relies on the use or the coupling of different theories (probability, interval, fuzzy …) for a successful representation of the observed evolutions. In engineering, investigated problems lead to large time consuming mathematical problems associated to the objective and state functions. Generally, they are addressed by considering the finite element method. To solve this kind of problem, numerical strategies based on parallel calculations, surrogate models and metaheuristic algorithms (Evolutionary algorithms) are necessary. Moreover, a multi-objective formulation must be considered to guarantee the robustness of the optimal solutions.
Research in optimization is a fundamental field for all the engineering domains to answer the new environmental requirements. The optimization method, proposed in this project, will be applied to investigate brake squeal phenomenon. Indeed, the reduction of environmental acoustic pollution is a major concern for automotive manufacturers. These last years, several research works revealed the interest for uncertain stability analysis used to simulate squeal.
Among the already studied parameters, the variability of the topography of contact surfaces seems to be the most sensitive parameter. To tend to a robust design, it is essential to integrate the spatial uncertainty during the design step of the brake components.
The objective of this multidisciplinary thesis project is to develop a topology optimization strategy under topographical uncertainty for dynamic stability problems.

References of supervisor staff:
Talbi E-G. Metaheuristics: from design to implementation, Wiley, 2009.
Tison T., Heussaff A., Massa F., Turpin I., Nunes R. Improvement in the predictivity of squeal simulations: uncertainty and robustness.
Journal of sound and vibration, 333(15), pp. 3394-3412, 2014.
Renault A., Massa F., Lallemand B., Tison T. Experimental investigations for uncertainty quantification in brake squeal analysis. Journal of Sound and Vibration, 367, pp. 37-55, 2016.
Talbi E-G. Hybrid metaheuristics, Springer, 2016.
Do H., Massa F., Tison T., Lallemand B. A global strategy for the stability analysis of friction induced vibration problem with parameter variations. Mechanical Systems and Signal Processing, 84 part A, pp. 346-364, 2017.

Funding: 1768,55 €/month gross salary during 3 years – Best start: October 2018.

Applicant profile:
Candidates are required to have a degree in applied mathematics, computer science or mechanical engineering. Prior knowledge in optimization, uncertainty modelling and experience in developing scientific codes (Matlab, R, …) will be appreciated.

Candidature: Please send a one PDF file composed of:

  • A CV (including your background and contribution in the topics of interest)
  • Two last year’s Master or Engineering school transcripts and class ranking
  • 2 recommendations letters

Contacts :
El-ghazali.Talbi@univ-lille1.fr ; Franck.Massa@univ-valenciennes.fr ; Thierry.Tison@univ-valenciennes.fr

We are looking for you! Join ESI As Software Developer (f/m) Physics Framework
Location: Stuttgart or Darmstadt (04/04/2018)

Your Mission:
As a Software Developer in the context of ESI’s Real-Time Physics Solver Framework you will support the design, implementation and optimization of high performance rigid and elastic body dynamics, kinematics and collision handling components, extending our in-house high fidelity physics engine.

Your career opportunities:
Working at ESI is an exciting and rewarding experience. You will find yourself in a highly innovative and challenging international work environment with a global software vendor, using the latest technologies, and pushing yourself to new limits with interesting financial packages.
An attractive, welcoming and international working culture provides you with a unique opportunity to accelerate your career!

Interested
Please send your CV and motivation letter with your salary expectation in English by e-mail to: jobs@icido.com.

Contact:
ESI Software Germany GmbH
Human Resources
Liebknechtstrasse 33
70565 Stuttgart
Germany

Recrutement d’un Chargé de Recherche (H/F) en Physique Numérique des Ecoulements Multiphasiques Industriels à l’Ecole des Mines ParisTech (04/04/2018)

Etablissement : MINES ParisTech (Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris)
Affectation : Centre de Mise en Forme des Matériaux (CEMEF)

Dans le cadre du développement de ses activités de recherche et d’enseignement dans le domaine mécanique des fluides pour la mise en forme des matériaux, MINES ParisTech, membre de PSL Research University, ouvre un poste de chargé de recherche en physique numérique des écoulements multiphasiques industriels.

Ouvert sous la forme d’un contrat à durée indéterminée, ce poste s’adresse à un jeune (approximativement 3-10 ans après la thèse) chercheur (H/F) ayant le goût d’un travail multidisciplinaire à l’interface de la recherche fondamentale et du monde industriel dans le domaine des mécaniques des fluides pour la mise en forme des matériaux.

Description du profil de poste recherché :
La personne recherchée est un(e) candidat(e) ayant démontré des capacités à élaborer des travaux académiques et appliqués en en physique numérique. Il est souhaité que le (la) candidat(e) ait une bonne autonomie lui permettant de définir des projets qu’il (elle) déterminera et de trouver des ressources extérieures à travers des partenariats avec différents acteurs des mondes industriel et académique. Recherche Le /la candidat (e) retenu (e) participera à l’encadrement des doctorants, post-doctorants et stagiaires, tout en développant sa propre thématique de recherche dans le domaine de la mécanique des fluides et des écoulements multiphasiques . Elle/il devra :

  • proposer de nouvelles orientations de recherche capable de conduire à des travaux ayant un très fort intérêt scientifique tout en présentant un attrait pour des applications industrielles ;
  • publier dans les meilleures revues scientifiques du domaine ;
  • rédiger des propositions de recherche dans le cadre d’appels à projets nationaux et européens internationaux et monter des projets en collaboration avec l’industrie tout en maintenant une forte exigence scientifique.

Dossier de candidature : 
Le dossier de candidature comportera les éléments suivants :

  • une lettre de motivation,
  • le projet scientifique proposé (maximum 5 pages), en articulation avec le domaine mécanique et physique numériques des écoulements multiphasiques,
  • un CV détaillé,
  • des copies de diplômes pour les candidats étrangers,
  • une liste de publications et de présentations oral es aux congrès scientifiques,
  • trois lettres de recommandation qui nous seront adressées par des personnalités choisies par le candidat directement à M. Elie Hachem. A défaut, le dossier comprendra au minimum les noms et coordonnées de trois personnalités scientifiques pouvant être sollicitées pour donner un avis sur les travaux du candidat et ses compétences.

Le dossier devra être adressé, au plus tard le 15 Mai 2018, à l’adresse suivante :
Prof . Elie Hachem
MINES ParisTech – CEME
CS 10207
06904 Sophia Antipolis, France
e-mail : elie.hachem@mines-paristech.fr

Fiche de poste

Offre de Stage 3A : Mesure de poids et Correction de frottements de poulie – Effet non linéaire (22/03/2018)

Contexte de l’entreprise
Excellence Logging (ExLog) est une entreprise de Surface Data Logging établie au Royaume – Uni dont le département R&D est basé en France à Colombes (92). E lle intervient principalement sur les puits pétroliers ou géothermiques, en récoltant des données au cours des différentes opérations de forage. Son objectif est alors de t raiter et d’analyser le plus finement possible ces données afin de s’assurer du bon déroulement des opérations (analyses de gaz/roches, etc.) et de détecter le moindre problème pendant le forage (stabilité du puits, comportement et conditions du train de t iges, état d’usure de l’outil de forage, etc.).

L’un des enjeux majeurs d’Excellence Logging est de s’assurer que le forage s’effectue dans des conditions optimales, ce qui passe entre autres par la détermination des efforts qui s’exercent sur l’outil en f ond de puits. Afin d’estimer ces efforts à l’outil, s eules des mesures d’efforts en surface sont disponibles, mesures qui sont malheureusement perturbées par diverses sources de frottements. L’objectif de ce stage sera de s’intéresser plus particulièrement aux frottements interférant sur la mesure en surface du poids du train de tiges.

Organisation du stage et compétences
Le stage s’articulera autour de trois axes principaux :

  1. Une analyse bibliographique des connaissances existant es sur le sujet, incluant l’étude des travaux déjà réalisés sur le nouveau modèle de frottement ;
  2. Une étude théorique basée sur la modélisation des frottements par éléments finis dans le système câble/poulie/axe, où le câble est soumis à des tensions variables (Abaqu s, etc.) ;
  3. Une étude expérimentale des frottements à l’aide d u banc d’essais existant.

D’une durée de 6 mois, le stage se déroulera alternativement chez Excellence Logging France à Colombes et au Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique (LMA) à Marseille en fonction des besoins. Le stagiaire devra manifester des compétences en mécanique des milieux continus et en calcul par éléments finis. Il devra également montrer des capacités expérimentales, de l’initiative, de l’autonomie, et un goût pour le travail en équipe.

Contacts
Excellence Logging (Colombes) : M. Jacques LESSI, Directeur scientifique, Mail : jlessi@exlog.com
Laboratoire de Mécanique et d’ Acoustique (Marseille) : M. Iulian ROSU, Ingénieur de Recherche, Mail : rosu@lma.cnrs-mrs.fr

Voir l’offre

Offre de stage M2 : LMSSC, CNAM Paris, France (07/03/2018)

 » Mise en œuvre d’optimisation paramétrique globale par métamodèles à gradients au sein du logiciel Minamo « 

L. Laurent1, C. Blanzé1, T. Benamara2, C. Sainvitu2
1 LMSSC, Conservatoire National des Arts et Métiers, case 2D6R10, 2 rue Conté, 75003 Paris, France
2 CENAERO Eole Building, Rue des Fréres Wright 29, 6041 Gosselies, Belgique

Mots clés : optimisation, métamodèles à gradients, mécanique des structures

Fort de nombreux développements depuis de nombreuses années, l’optimisation prend une place de plus en plus marquée au sein des bureaux d’études. En effet, la réduction des temps de calcul liée à l’augmentation des performances des ordinateurs et des logiciels de calcul a permis d’intégrer l’optimisation au sein des boucles de conception et d’assister l’ingénieur dans la recherche de solutions optimales. C’est en partie dans ce contexte que la société Cenaero développe et commercialise entre autres des outils d’optimisation pour l’industrie [1].
Bien que des méthodes d’optimisation employant les gradients de la fonction objectif existent, les difficultés liées à l’obtention des gradients ont malheureusement conduit à un usage très limité de ces approches dans un contexte industriel. Néanmoins, on contaste depuis une dizaine d’années l’émergence de nouvelles stratégies de calcul permettant l’obtention de gradients de qualité suffisante en un temps de calcul acceptable.
L’obtention d’optimum(s) global(ux) par le biais de stratégies « classiques » (approches méta-heuristiques de type essaims particulaires par exemple) nécessite, cependant, un nombre d’appels au solveur très important engendrant un temps de calcul incompatible avec le processus de conception. C’est pourquoi des modèles de substitution [2] (aussi appelés métamodèles) sont couramment employés. Il permettent de fournir des valeurs approchées de la fonction objectif à partir d’un nombre très limité de valeurs « exactes » du solveur.
Ce stage propose de se concentrer sur la mise en oeuvre de métamodèles à gradients [3, 4] (de type krigeage et/ou RBF) dans le contexte de l’optimisation globale avec et sans contrainte. Un démonstrateur logiciel sera développé en partenariat avec Cenaero. Ce dernier aura la capacité de s’interconnecter avec le logiciel Minamo [5] développé par Cenaero. Le stage se déroulera selon les phases suivantes :

  • réalisation d’une bibliographie sur l’emploi de métamodèles pour l’optimisation paramétrique et sur les métamodèles à gradients ;
  • réalisation d’un logiciel de construction de métamodèle sans et avec gradients en langage Python ou Matlab ;
  • mesure des performances d’approximation liées à la prise en compte des gradients ;
  • mise en oeuvre d’optimisations paramétriques avec et sans contrainte(s) à l’aide du logiciel Minamo et analyse des performances à l’aide de fonctions analytiques ;
  • traitement d’un cas test d’optimisation paramétrique globale basé sur un problème mécanique.

Lieu du stage : LMSSC, CNAM Paris (2 rue Conté, 75003 Paris)
Durée : 6 mois
Profil candidat : BAC+5 (Master 2, Ingénieur mécanique…), goût marqué pour les méthodes numériques et la programmation, maîtrise de Matlab ou Python (numpy, scipy)
Date de début : mai-juin 2018
Rémunération : rémunération de stage standard (environ 550 €)
Contacts : luc.laurent@lecnam.net (01 58 80 85 80)

Références :
[1] Cenaero website http://www.cenaero.be.
[2] Jerome Sacks, William J. Welch, Toby J. Mitchell, and Henry P. Wynn. Design and analysis of computer experiments. Statistical Science, 4(4) :pp. 409–423, 1989.
[3] L. Laurent, P. A. Boucard, and B. Soulier. Generation of a cokriging metamodel using a multiparametric strategy. Computational Mechanics, 51 (2) :151–169, 2013.
[4] Luc Laurent, Rodolphe Le Riche, Bruno Soulier, and Pierre-Alain Boucard. An overview of gradient-enhanced metamodels with applications. Archives of Computational Methods in Engineering, Jul 2017.
[5] Cenaero. Multidisciplinary design optimization with minamo http://cms.horus.be/files/99936/MediaArchive/pdf/Minamo_folder.pdf.

Sujet de stage

Offre de poste à l’Ecole des Mines de Paris (05/03/2018)

L’Ecole des Mines de Paris ouvre un poste de chargé de recherches confirmé ou de professeur en Mécanique numérique des matériaux et des structures au Centre des Matériaux CNRS UMR7633 :

http://www.mines-paristech.fr/Vous-etes/Candidat-a-un-poste/Offres-de-postes/#assistants_recherche
http://www.mines-paristech.fr/Donnees/data30/3046-62-AO-Ch-Rech-conf-ou-prof-MAT-mecanique-numerique-.pdf
Postulez avant le 26 avril 2018.

Dear colleagues,
Mines ParisTech opens an experienced researcher or professor position in Computational Mechanics of Materials and Structures at Centre des Materiaux CNRS UMR 7633

http://www.mines-paristech.fr/Vous-etes/Candidat-a-un-poste/Offres-de-postes/#assistants_recherche
http://www.mines-paristech.fr/Donnees/data30/3046-62-AO-Ch-Rech-conf-ou-prof-MAT-mecanique-numerique-.pdf
You must apply before April 26th 2018.
Best regards.
Samuel Forest.

 

Sujet de thèse P’ PMM, ENSMA – Poitiers (28/02/2018)

Laboratoire : P’ PMM, ENSMA – Poitiers
Responsables : Xavier Milhet, Loic Signor, P. Gadaud
Financement : MESR

 » EVOLUTION DES PROPRIETES MECANIQUES D’UN MATERIAU NANOPOREUX AU COURS DE SON VIEILLISSEMENT: ESSAIS, CARACTERISATION STRUCTURALE ET MODELISATION « 

Nature du travail : numérique / experimental

The need of reducing the emissions of gas responsible for the greenhouse effect has prompted the research for alternative solutions to replace the machines using fossil energy, especially in transportation. However, a rapid increase of electric or hybrid vehicles on the market rely mostly on their dependability such as growing expectations on the reliability of the embedded power electronics for example. In the same time, regulations for the use of harmful materials are becoming more and more restrictive. In this context, this proposal aims at studying alternative materials to lead (Pb) or Pb-based alloys for die bonding.

Various Pb- free solutions are considered in order to face the severe electro-thermo-mechanical constraints applied to the electronic systems. However, these materials can be the weak point of the electronic system on the one hand from there limited thermal and electronic properties and on the other hand, from the build-up of thermal stresses resulting from a difference in coefficient of thermal expansion between the chip and the solder.

Among the different technological solutions, silver (Ag) paste sintering is a good candidate because of the relative simple process to implement at the industrial level and their very high electrical conductivity. Sintering of Ag paste, performed at low pressure (few MPa) and low temperature (up to 280°C approximately) gives a material with a non-negligible residual porosity. Porosity is known to alter the properties of materials compared to its dense state. While the evolutions of the electrical properties and, at a
lesser extent the mechanical properties, are being looked over during aging, no clear relation with the microstructure evolution is reported in the literature. This is an important parameter since starting from an initial homogeneous distribution of pores, aging was shown to promote pore growth and pore clustering resulting in a complex heterogeneous porous structure. This PhD program will be focused in the one hand on a detailed analysis of the evolution of the mechanical properties with aging (creep, fatigue, adhesion…) and in the other hand on the fine characterization of the 3D nanoporous structure.

The PhD program aims at addressing this issue in order to build thermo-electro-mechanical models allowing anticipating the reliability of the electronic systems.

The PhD program includes :

  • Experimental characterization of the thermomechanical behavior
  • 3D image analysis of the porous structure and its evolution with ageing
  • Finite Element Modeling of the mechanical behavior using representative 3D microstructures identified experimentally

Ideally, the candidate should have notions of basic material science, Finite Element Modelling and 3D image processing.
Net salary is approximately 1360 euros / month – 3 years program from october 1st 2018.

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à prendre contact :
Email : xavier.milhet@ensma.fr, loic.signor@ensma.fr, pascal.gadaud@ensma.fr
Tél. : 05 49 49 82 09 (Xavier Milhet)

Sujet de thèse Université d’Angers (08/02/2018)

Titre : Les effets de l’écoulement pulsé sur la déformation et la perméabilité membranaire d’une microcapsule par une approche interaction fluide-structure.
Titre en Anglais : Pulsed flow effects on the membrane deformation and permeability of a microcapsule in fluid-structure interaction approach.
Mots clés : Vésicules, interaction fluide-structure, vectorisation des principes actifs thérapeutiques, perméabilité membranaire.
Directeur de thèse : Pr. Amine AMMAR
Encadrement : Dr. Adil EL BAROUDI (MC)
Site de travail : Angers
Correspondant : Adil El BAROUDI | Tél. : 0241207382 | Mail : adil.elbaroudi@ensam.eu
Date de début de la thèse : 1 octobre 2018
Profil du candidat : Master Recherche

Présentation détaillée du projet de thèse :
La microencapsulation consiste à enfermer un produit, solide ou liquide, dans des microcapsules creuses (vésicules) ou dans des microparticules pleines (microsphères). Ces microparticules biodégradables ou non ont une taille qui varie de 1 µm à plus de 100 µm. L’intérêt des microcapsules est qu’elles permettent d’isoler et de protéger leur contenu (principe actif) du milieu extérieur, à l’aide d’une membrane afin de maîtriser sa libération dans un environnement ciblé. Suivant le type d’application cette membrane sera détruite ou non, lors du transport ou de l’utilisation pour libérer son contenu. Si la membrane n’est pas brisée elle contrôlera la diffusion de ce principe actif (exemple : encapsulation de médicaments pour une libération ralentie). Suivant la nature des molécules encapsulées, leurs applications ont été étendues à des domaines variés tels que la pharmacie (médicaments), l’agrochimie (engrais), l’industrie alimentaire (arômes), la cosmétique (parfums), les textiles (cosmétotextiles), l’imprimerie (papier autocopiant ou parfumé), les peintures (thermochromes) etc…
Par ce travail de thèse nous nous intéressons particulièrement aux vésicules utilisées dans le domaine de la santé pour transporter une quantité de médicament qui se libérera lentement dans l’organisme. Ces microcapsules peuvent être injectées en intramusculaire, sous la peau, dans le cerveau, le foie, etc. La libération par diffusion du principe actif peut durer quelques mois. Ces microparticules peuvent aussi être utilisées en chimioembolisation : chargées de substance anticancéreuse, elles sont injectées par cathétérisme artériel dans la microcirculation qui irrigue la tumeur. Elles provoquent la nécrose de la tumeur en y libérant l’agent anticancéreux. Ces microcapsules utilisées sont souvent en polymères biodégradables. La nature et l’épaisseur de la membrane, sa perméabilité, ses propriétés mécaniques, etc. sont autant de paramètres dont il faut tenir compte pour chaque utilisation spécifique.

Par une approche d’interaction fluide-structure, le problème physique à étudier consiste en l’analyse des effets de l’écoulement pulsé sur la déformation et la variation de la perméabilité membranaire d’une microcapsule. Nous analyserons tout d’abord les phénomènes de diffusions et leur évolution en fonction du temps. Ceci nous permettra de savoir comment contrôler le temps de relargage en fonction de la fréquence et de l’amplitude des sollicitations hydrodynamiques. La deuxième analyse sera consacrée à la déformation des microcapsules en fonction du temps en écoulement pulsé, en situation d’interaction hydrodynamiques avec les parois dans le cas des microvaisseaux. Enfin, nous analyserons la rupture de cette microcapsule par propagation d’une fissure préalablement effectuée sur sa membrane, afin de larguer éventuellement le principe actif porté par ces microcapsules d’une manière plus rapide. Des visualisations du comportement de ces vésicules fournis par le Professeur Patrick Saulnier seront aussi effectuées. Ces problématiques sont d’actualité et intéressent fortement le secteur médical d’une part et semble ne pas avoir reçu jusqu’à présent l’attention qu’il faut de la part des chercheurs qui ont principalement analysé l’effet d’un écoulement stationnaire sur ces microcapsules.
Ce travail nous permettra donc de contrôler le temps de relargage par diffusion forcée (due à la déformation de la vésicule), en fonction de la fréquence et de l’amplitude des sollicitations hydrodynamiques en écoulement pulsé. Le deuxième résultat attendu est l’évolution de la déformation des microcapsules en fonction du temps, en situation d’interaction hydrodynamiques avec les parois dans les microvaisseaux (souples ou rigides). En effet, nous analyserons ces comportements au voisinage du phénomène de résonnance. Nous étudierons finalement les conséquences de cette déformation sur la rupture de la microcapsule par propagation d’une fissure préalablement effectuée sur sa membrane, afin de larguer éventuellement le principe actif porté par ces microcapsules d’une manière plus contrôlée.

Offre de post-doctorat : Réduction des temps de calcul dans les couplages fluide/solide – application à la modélisation multi-échelle de l’élaboration des structures composites aéronautiques (02/02/2018)

Mines Saint-Étienne ouvre un CDD – 1 an renouvelable 1 fois au moins – dans son centre Sciences des Matériaux et des Structures, dans le domaine des transitions d’échelle et du calcul parallèle adaptés aux couplages fluide/solide. La seconde partie (seconde année) de ce post-doc sera dévolue si possible à la mise en place de démonstrateurs industriels de simulation.
Profil recherché
Le(a) candidat(e) retenu(e) sera intégré(e) dans une équipe de projet. Les compétences recherchées sont :
  1. Titulaire d’une thèse – ou doctorant ayant reçu l’avis favorable des rapporteurs avant le 15/02/2018 – en mécanique numérique/physique numérique (solide, fluide, milieux poreux) ou domaine connexe (maths appli),
  2. Calcul parallèle, si possible pour les couplages fluide/solide/poreux et/ou Level Set, et méthodes num. associées,
  3. Maîtrise du C++ et des méthodes numériques utilisées dans les codes de calculs,
  4. Capacités à travailler en groupe ; initiative.
Salaire : selon expérience ; environ 2.200 € net mini mensuel.
Candidatures / Contacts
Ce CDD d’un an renouvelable est à pourvoir dès que possible.
Les candidat(e)s intéressé(e)s devront faire parvenir un CV décrivant leur expérience en recherche et leurs centres d’intérêts, accompagné d’une lettre de motivation et de références académique, à : S. Drapier, Professeur, titulaire de la Chaire Hexcel d’enseignement et de recherche drapier@emse.fr
Centre Sciences des Matériaux et des Structures & LGF UMR CNRS 5307 ; Mines Saint-Etienne

Description complète de l’offre

Offre de stage Master / Ecole d’ingénieur : Mines Saint Etienne, France (02/02/2018)

FORMATION SOUHAITEE : Master / Ecole d’ingénieur
ECOLE SOUHAITEE (facultatif) : Centrale/Mines/Matmeca
NIVEAU D’ETUDES EN COURS : BAC + 5
SPECIALITE (facultatif): Numérique ; Modélisation EF ; programmation Autres : Mécanique des fluides
DEFINITION DU SUJET : Développement d’un outil de simulation d’écoulement chargé à l’échelle mésoscopique

Safran Ceramics développe des procédés et des matériaux de type composites à matrice céramique destinés à être introduits dans les futures générations de motorisations aéronautiques. Ces développements s’accompagnent de la mise en place d’outils numériques destinés à apporter les éléments de support aux ingénieurs méthode et procédés (en termes d’aide à la compréhension ou à la définition de gamme). C’est dans ce contexte que le sujet de stage est proposé. Une partie de la gamme d’élaboration consiste à introduire des charges au sein de la texture tissée de la préforme composite. Cette étape est réalisée par le biais d’une filtration de suspension chargée (barbotine).
Le stage de master consistera à développer un prototype numérique apte à décrire les principaux mécanismes physiques impliqués dans la filtration, dans des structures modèles puis, idéalement dans l’arrangement des mèches de la préforme textile. Pour ce faire, une première phase de revue de la littérature sera dédiée à la compréhension de la physique et des modèles associés mis en jeux, puis un second volet du travail portera sur l’implémentation des modèles avec, si nécessaire, reprise / modification de codes C++ après analyse de l’existant et étude des méthodes de résolution adéquates. Les principaux éléments traités durant ce stage porteront sur :
  • Ecoulement de (Navier-)Stokes, Brinkman
  • Advection/diffusion de charges
  • Filtration de charges

Le prototype numérique sera réalisé dans un l’environnement de résolution éléments finis Zset/Zebulon (Onera/Armines). Pour ce faire, le stage financé et suivi par Safran Ceramics sera physiquement localisé à MINES Saint Etienne pour bénéficier des meilleurs supports et compétences disponibles.

DOMAINES MÉTIERS (exemple production, programme, R&D…) : R&T
FILIÈRES MÉTIERS (exemple achats, fabrication, conception…) : SIMULATION PROCEDES
Niveau de confidentialité : Industrie
Durée : 6 mois – A compter de (information facultative) : début février 2018
Localisation prévue du stagiaire : MINES Saint Etienne    Site : Saint Etienne
REFERENCES DU TUTEUR
DESCAMPS Cédric | N° Téléphone : 05 57 20 88 56 | Service : SAFRAN Ceramics | Mail : cedric.descamps@safrangroup.com
DRAPIER Sylvain | N° Téléphone : 04 77 42 00 79 | Service : MINES Saint Etienne | Mail : drapier@emse.fr

Sujet du stage

Sujet de thèse Université de Liège, Belgique (01/02/2018)

Faculty of applied Sciences Computational & Multiscale Mechanics of Materials (CM3)
http://www.ltas-cm3.ulg.ac.be/
Prof. Ludovic Noels L.Noels@ulg.ac.be

Offre de Thèse de doctorat en “Nano-indentation pour les essais sub-miniaturisés de matériaux irradiés : analyse éléments-finis et expériences”
Contexte
Dans le cadre d’un projet collaboratif entre l’Université de Liège (Belgium), l’académie des sciences et technologies nucléaires (Belgique), et l’Université Catholique de Louvain
(Belgium), il y a une position ouverte pour développer et valider un modèle grandeur nature pour le processus de nano-indentation des aciers irradiés.
Opportunité de poursuite d’un programme de PhD
Le projet de doctorat sera supervisé par le Prof. L. Noels (ULg) (http://www.ltas-cm3.ulg.ac.be/) et le Dr. Terentyev Dmitry (SCK-CEN). Le poste est celui d’un doctorant pour une durée de 48 mois à partir de l’automne 2018.
Profile
Le candidat doit avoir un master en sciences ou en ingénierie avec une solide connaissance de la physique, de la mécanique et des méthodes numériques. De bonnes compétences en programmation sont requises.
Application
La candidature se fait via
Le candidat est invité à soumettre également
  • un CV avec une liste de jusqu’à 3 références;
  • une déclaration courte (maximum d’une page) décrivant leur expérience et leur intérêt de recherche passés;
  • une transcription des notes scolaires.
au Prof. L. Noels (L.Noels@ulg.ac.be) et au Dr. Terentyev Dmitry (dterenty@sckcen.be) par e-mail.

Sujet de thèse

Quartier Polytech 1, Allée de la Découverte 9, B4000 Liège 1, Belgium
Tel: +32-(0)4 98 71 26 26 Fax: +32-(0)4 366 91 41

Sujet de thèse Université de Liège, Belgique (01/02/2018)

Faculty of applied Sciences Computational & Multiscale Mechanics of Materials (CM3)
http://www.ltas-cm3.ulg.ac.be/
Prof. Ludovic Noels L.Noels@ulg.ac.be

Offre de Thèse de doctorat dans le développement de méthodes multi-échelle pour la simulation de la rupture des composites

Contexte
Dans le cadre d’un projet collaboratif entre différentes Universités et industriels de Belgique lié à l’étude des Matériaux Composites, l’objectif principal du poste de doctorat offert sera de développer un cadre numérique multi-échelle pour étudier le comportement à rupture des matériaux synthétisés.

Opportunité de poursuite d’un programme de PhD
Le projet de doctorat sera supervisé par le Prof. L.Noels d’ULg (http://www.ltas-cm3.ulg.ac.be/), en étroite collaboration avec les partenaires du projet. Le poste est celui
d’un ingénieur de recherche sous contrats pour une durée de 36 mois à partir de Juillet 2018.

Profile
Le candidat devrait avoir un diplôme de maîtrise ou équivalent en génie mécanique ou en mathématiques appliquées avec de solides connaissances en mécanique continue et
en méthode numériques. De bonnes compétences en programmation sont nécessaires.

Application
Les candidats intéressés sont encouragés à envoyer un fichier incluant

  • un CV avec une liste de jusqu’à 3 références;
  • une déclaration courte (maximum d’une page) décrivant leur expérience et leur intérêt de recherche passés;
  • une transcription des notes scolaires.

Le fichier doit être envoyé au Prof. L. Noels (L.Noels@ulg.ac.be) par e-mail.

Sujet de thèse

Quartier Polytech 1, Allée de la Découverte 9, B4000 Liège 1, Belgium
Tel: +32-(0)4 98 71 26 26 Fax: +32-(0)4 366 91 41

Sujet de stage Master 2 : Université de Tours, France (24/01/2018)

Master 2 Internship offer on “Nano-indentation modeling of an elastomer at various temperatures”

One Master 2 internship offer is available in the Elastomer Research Center (Cermel), in the Mechanics, Materials & Processes team of the LaMé laboratory (EA 7494), in the Polytechnic School of the University of Tours in France.

Internship description
The global mechanical behavior of an elastomer is quite complex. It has a non linear response in large strains while dissipating energy with a strong dependency to strain rate, temperature and environment. This makes it difficult to model due to a large number of involved parameters.

The proposed subject will aim to study the local behavior by nano-indentation of one elastomer versus its temperature. The main objective of this internship is to model the nano-indentation process with prescribed high temperatures by finite element method in order to latter build a reduced-order model for material properties identification purposes. The M2 student is expected to carry out theoretical and also experimental work for comparison and validation of the numerical model.

The internship will last 6 months. The candidate will join a dynamic research team with a research focus on elastomers. Good teamwork and communication skills are essential. The applicant should be fluent in English (spoken and written), familiar with writing reports and giving presentations in English.

Motivated and ambitious students with excellent grades and the following backgrounds or experiences are encouraged to apply:

  • Bachelor of Science in engineering, math or physics;
  • Computer programming, finite elements, applied mechanics;
  • Instrumented indentation, AFM, SEM, EBSD.

Duration: 25 weeks; Incomes: about 500€/month.

Contact
For further details or application, please contact Guenhael Le Quilliec and Florian Lacroix, e-mail: elastomer.internship2018@univ-tours.fr
Applications with a cover letter, CV and a reference letter should be submitted electronically.
Any other document you consider relevant may also be submitted.

Internship description

Sujet de stage Master 2 ou Ingénieur : Université de Nantes/Centrale Nantes (16/01/2018)

« Quantification des incertitudes pour la simulation de crashs »

Mots clés : Quantification d’incertitudes, Approximation en grande dimension, Apprentissage statistique, Réseaux de neurones profonds.

Contexte
Dans ce stage réalisé en partenariat avec PSA Peugeot Citroën, on s’intéresse à la robustesse des modèles numériques pour la prédiction de la réponse d’un véhicule à un choc. Ces modèles basés sur les approximations éléments finis sont par nature non linéaires (contact, frottement, grandes déformations) voire instables (flambage, rupture). La réponse de ces modèles numériques présente généralement des écarts par rapport aux réponses mesurées lors d’essais expérimentaux et ce en raison de différents facteurs : incertitudes sur la modélisation (modèle de comportement des matériaux, modèle plaque/coque/poutre etc), incertitudes sur les paramètres de la modélisation choisie (paramètres matériaux, données géométriques etc), erreurs d’approximation numérique sur la modélisation.
Il s’agit dans ce contexte de disposer de modèles prédictifs qui soient corrélés avec les essais expérimentaux en prenant en compte la variabilité des paramètres d’entrée du modèle. La non-linéarité forte des modèles induit une complexité et un coût de calcul du modèle numérique associé qui ne permettent de disposer que d’un nombre limité d’essais numériques. Il est donc nécessaire de s’appuyer sur des approximations des variables d’intérêt extraites des essais numériques (appels à un code de calcul) pour effectuer une étude des incertitudes. De plus les simulations de crash impliquent de nombreuses variables d’entrée. L’objectif du stage est donc de construire un modèle prédictif de variables d’intérêt prenant en compte la variabilité de nombreux paramètres d’entrée du code de calcul en utilisant des méthodes d’apprentissage statistique avec un budget limité.

Objectifs du stage
Il s’agira dans un premier temps d’estimer les lois d’entrée du modèle en grande dimension. Dans le cas où les variables d’entrée sont indépendantes, des méthodes standards (e.g., méthodes à noyau) peuvent être suffisantes pour l’estimation des lois, mais la tâche s’avère plus difficile dans le cas où il y a des dépendances entre les variables et des méthodes alternatives seront développées dans ce contexte. Des méthodes d’apprentissage statistique seront ensuite mises en oeuvre pour la construction d’approximations de faible rang des variables d’intérêt à partir d’un faible nombre d’échantillons (appels au code de calcul). Ces approximations de rang faible s’assimilent à des réseaux de neurones profonds (deep networks) avec une architecture particulière.
Ce stage pourra se poursuivre en thèse.

Compétences requises
Le candidat est en formation M2 ou dernière année d’école d’ingénieur, avec une spécialisation en mathématiques appliquées ou mécanique numérique. De solides compétences sont attendues en apprentissage statistique ou en calcul scientifique. Le candidat contribuera au développement d’outils dans l’environnement Matlab. Un goût prononcé pour les méthodes numériques et la programmation est fortement recommandée.

Modalités
Durée : 4 à 6 mois à partir du printemps 2018. Poursuite en thèse possible.
Lieu du stage : Nantes
Stage rémunéré : oui
Contacts
Mathilde Chevreuil (Université de Nantes, GeM) : mathilde.chevreuil@univ-nantes.fr
Anthony Nouy (Centrale Nantes, LMJL) : anthony.nouy@ec-nantes.fr
Malek Zarroug (PSA Peugeot Citroën) : malek.zarroug@mpsa.com
Description de l’offre

Offre de post-doctorat : Modelling, simulation and analysis of ice shedding mechanisms (12/01/2018)

Technical or scientific fields: computational mechanics, fracture theory, modal analysis.

Short description:
In the context of more electric aircraft and more stringent rules and regulations, aircraft manufacturers are moving towards electrothermal and electromechanical ice protection systems (assisted by icephobic/hydrophobic coatings). These systems operate in complex environments involving many different and coupled physical phenomena. The key mechanisms at play during the operating of such systems are to this day not well understood. In particular, there is a strong need to better understand the mechanisms by which ice is fractured and shed by the action of a system. The post-doc will focus on the modelling and study of such fracture mechanisms by means of numerical simulation (in-house codes at ONERA) and modal analysis (techniques developed at ICA). The goal of this post-doctoral research is to identify efficient excitation vibratory modes. The results will enable a better vision of potential improvements and the proposition of design criteria for electrothermal and electromechanical ice protection systems.
The post-doctoral researcher should have strong skills in analytical and computational methods applied to mechanics. A background in fracture mechanics would be appreciated. The post-doctoral position is funded by an RTRA collaborative project involving ONERA Toulouse, ISAE, ICA and IMFT.

Localization:
2 possible nearby localizations depending on project needs

ONERA – Office National d’Etudes et de Recherches Aérospatiales Centre de Toulouse
2 Avenue Edouard Belin
31000 Toulouse
FRANCE
https://www.onera.fr/

ICA – Institut Clément Ader Toulouse Montaudran Aerospace – Espace Clément Ader
3 rue Caroline Aigle
31400 Toulouse CEDEX 04
FRANCE
http://www.institut-clement-ader.org/

Contacts:
Lokman BENNANI, ONERA | Lokman.bennani@onera.fr
Marc BUDINGER, INSA Toulouse, ICA laboratory | marc.budinger@insa-toulouse.fr

Period and salary:
18 months (starting around March 2018). 2200 or 2500 € per month (depending on postdoctoral experience).
Description de l’offre