Emploi / PhD positions


PROPOSITION DE DIFFUSION D’UNE OFFRE, D’UNE ANNONCE…

 

Sujet de thèse Université d’Angers (08/02/2018)

Titre : Les effets de l’écoulement pulsé sur la déformation et la perméabilité membranaire d’une microcapsule par une approche interaction fluide-structure.
Titre en Anglais : Pulsed flow effects on the membrane deformation and permeability of a microcapsule in fluid-structure interaction approach.
Mots clés : Vésicules, interaction fluide-structure, vectorisation des principes actifs thérapeutiques, perméabilité membranaire.
Directeur de thèse : Pr. Amine AMMAR
Encadrement : Dr. Adil EL BAROUDI (MC)
Site de travail : Angers
Correspondant : Adil El BAROUDI | Tél. : 0241207382 | Mail : adil.elbaroudi@ensam.eu
Date de début de la thèse : 1 octobre 2018
Profil du candidat : Master Recherche

Présentation détaillée du projet de thèse :
La microencapsulation consiste à enfermer un produit, solide ou liquide, dans des microcapsules creuses (vésicules) ou dans des microparticules pleines (microsphères). Ces microparticules biodégradables ou non ont une taille qui varie de 1 µm à plus de 100 µm. L’intérêt des microcapsules est qu’elles permettent d’isoler et de protéger leur contenu (principe actif) du milieu extérieur, à l’aide d’une membrane afin de maîtriser sa libération dans un environnement ciblé. Suivant le type d’application cette membrane sera détruite ou non, lors du transport ou de l’utilisation pour libérer son contenu. Si la membrane n’est pas brisée elle contrôlera la diffusion de ce principe actif (exemple : encapsulation de médicaments pour une libération ralentie). Suivant la nature des molécules encapsulées, leurs applications ont été étendues à des domaines variés tels que la pharmacie (médicaments), l’agrochimie (engrais), l’industrie alimentaire (arômes), la cosmétique (parfums), les textiles (cosmétotextiles), l’imprimerie (papier autocopiant ou parfumé), les peintures (thermochromes) etc…
Par ce travail de thèse nous nous intéressons particulièrement aux vésicules utilisées dans le domaine de la santé pour transporter une quantité de médicament qui se libérera lentement dans l’organisme. Ces microcapsules peuvent être injectées en intramusculaire, sous la peau, dans le cerveau, le foie, etc. La libération par diffusion du principe actif peut durer quelques mois. Ces microparticules peuvent aussi être utilisées en chimioembolisation : chargées de substance anticancéreuse, elles sont injectées par cathétérisme artériel dans la microcirculation qui irrigue la tumeur. Elles provoquent la nécrose de la tumeur en y libérant l’agent anticancéreux. Ces microcapsules utilisées sont souvent en polymères biodégradables. La nature et l’épaisseur de la membrane, sa perméabilité, ses propriétés mécaniques, etc. sont autant de paramètres dont il faut tenir compte pour chaque utilisation spécifique.

Par une approche d’interaction fluide-structure, le problème physique à étudier consiste en l’analyse des effets de l’écoulement pulsé sur la déformation et la variation de la perméabilité membranaire d’une microcapsule. Nous analyserons tout d’abord les phénomènes de diffusions et leur évolution en fonction du temps. Ceci nous permettra de savoir comment contrôler le temps de relargage en fonction de la fréquence et de l’amplitude des sollicitations hydrodynamiques. La deuxième analyse sera consacrée à la déformation des microcapsules en fonction du temps en écoulement pulsé, en situation d’interaction hydrodynamiques avec les parois dans le cas des microvaisseaux. Enfin, nous analyserons la rupture de cette microcapsule par propagation d’une fissure préalablement effectuée sur sa membrane, afin de larguer éventuellement le principe actif porté par ces microcapsules d’une manière plus rapide. Des visualisations du comportement de ces vésicules fournis par le Professeur Patrick Saulnier seront aussi effectuées. Ces problématiques sont d’actualité et intéressent fortement le secteur médical d’une part et semble ne pas avoir reçu jusqu’à présent l’attention qu’il faut de la part des chercheurs qui ont principalement analysé l’effet d’un écoulement stationnaire sur ces microcapsules.
Ce travail nous permettra donc de contrôler le temps de relargage par diffusion forcée (due à la déformation de la vésicule), en fonction de la fréquence et de l’amplitude des sollicitations hydrodynamiques en écoulement pulsé. Le deuxième résultat attendu est l’évolution de la déformation des microcapsules en fonction du temps, en situation d’interaction hydrodynamiques avec les parois dans les microvaisseaux (souples ou rigides). En effet, nous analyserons ces comportements au voisinage du phénomène de résonnance. Nous étudierons finalement les conséquences de cette déformation sur la rupture de la microcapsule par propagation d’une fissure préalablement effectuée sur sa membrane, afin de larguer éventuellement le principe actif porté par ces microcapsules d’une manière plus contrôlée.

Offre de post-doctorat : Réduction des temps de calcul dans les couplages fluide/solide – application à la modélisation multi-échelle de l’élaboration des structures composites aéronautiques (02/02/2018)

Mines Saint-Étienne ouvre un CDD – 1 an renouvelable 1 fois au moins – dans son centre Sciences des Matériaux et des Structures, dans le domaine des transitions d’échelle et du calcul parallèle adaptés aux couplages fluide/solide. La seconde partie (seconde année) de ce post-doc sera dévolue si possible à la mise en place de démonstrateurs industriels de simulation.
Profil recherché
Le(a) candidat(e) retenu(e) sera intégré(e) dans une équipe de projet. Les compétences recherchées sont :
  1. Titulaire d’une thèse – ou doctorant ayant reçu l’avis favorable des rapporteurs avant le 15/02/2018 – en mécanique numérique/physique numérique (solide, fluide, milieux poreux) ou domaine connexe (maths appli),
  2. Calcul parallèle, si possible pour les couplages fluide/solide/poreux et/ou Level Set, et méthodes num. associées,
  3. Maîtrise du C++ et des méthodes numériques utilisées dans les codes de calculs,
  4. Capacités à travailler en groupe ; initiative.
Salaire : selon expérience ; environ 2.200 € net mini mensuel.
Candidatures / Contacts
Ce CDD d’un an renouvelable est à pourvoir dès que possible.
Les candidat(e)s intéressé(e)s devront faire parvenir un CV décrivant leur expérience en recherche et leurs centres d’intérêts, accompagné d’une lettre de motivation et de références académique, à : S. Drapier, Professeur, titulaire de la Chaire Hexcel d’enseignement et de recherche drapier@emse.fr
Centre Sciences des Matériaux et des Structures & LGF UMR CNRS 5307 ; Mines Saint-Etienne

Description complète de l’offre

Offre de stage Master / Ecole d’ingénieur : Mines Saint Etienne, France (02/02/2018)

FORMATION SOUHAITEE : Master / Ecole d’ingénieur
ECOLE SOUHAITEE (facultatif) : Centrale/Mines/Matmeca
NIVEAU D’ETUDES EN COURS : BAC + 5
SPECIALITE (facultatif): Numérique ; Modélisation EF ; programmation Autres : Mécanique des fluides
DEFINITION DU SUJET : Développement d’un outil de simulation d’écoulement chargé à l’échelle mésoscopique

Safran Ceramics développe des procédés et des matériaux de type composites à matrice céramique destinés à être introduits dans les futures générations de motorisations aéronautiques. Ces développements s’accompagnent de la mise en place d’outils numériques destinés à apporter les éléments de support aux ingénieurs méthode et procédés (en termes d’aide à la compréhension ou à la définition de gamme). C’est dans ce contexte que le sujet de stage est proposé. Une partie de la gamme d’élaboration consiste à introduire des charges au sein de la texture tissée de la préforme composite. Cette étape est réalisée par le biais d’une filtration de suspension chargée (barbotine).
Le stage de master consistera à développer un prototype numérique apte à décrire les principaux mécanismes physiques impliqués dans la filtration, dans des structures modèles puis, idéalement dans l’arrangement des mèches de la préforme textile. Pour ce faire, une première phase de revue de la littérature sera dédiée à la compréhension de la physique et des modèles associés mis en jeux, puis un second volet du travail portera sur l’implémentation des modèles avec, si nécessaire, reprise / modification de codes C++ après analyse de l’existant et étude des méthodes de résolution adéquates. Les principaux éléments traités durant ce stage porteront sur :
  • Ecoulement de (Navier-)Stokes, Brinkman
  • Advection/diffusion de charges
  • Filtration de charges

Le prototype numérique sera réalisé dans un l’environnement de résolution éléments finis Zset/Zebulon (Onera/Armines). Pour ce faire, le stage financé et suivi par Safran Ceramics sera physiquement localisé à MINES Saint Etienne pour bénéficier des meilleurs supports et compétences disponibles.

DOMAINES MÉTIERS (exemple production, programme, R&D…) : R&T
FILIÈRES MÉTIERS (exemple achats, fabrication, conception…) : SIMULATION PROCEDES
Niveau de confidentialité : Industrie
Durée : 6 mois – A compter de (information facultative) : début février 2018
Localisation prévue du stagiaire : MINES Saint Etienne    Site : Saint Etienne
REFERENCES DU TUTEUR
DESCAMPS Cédric | N° Téléphone : 05 57 20 88 56 | Service : SAFRAN Ceramics | Mail : cedric.descamps@safrangroup.com
DRAPIER Sylvain | N° Téléphone : 04 77 42 00 79 | Service : MINES Saint Etienne | Mail : drapier@emse.fr

Sujet du stage

Sujet de thèse Université de Liège, Belgique (01/02/2018)

Faculty of applied Sciences Computational & Multiscale Mechanics of Materials (CM3)
http://www.ltas-cm3.ulg.ac.be/
Prof. Ludovic Noels L.Noels@ulg.ac.be

Offre de Thèse de doctorat en “Nano-indentation pour les essais sub-miniaturisés de matériaux irradiés : analyse éléments-finis et expériences”
Contexte
Dans le cadre d’un projet collaboratif entre l’Université de Liège (Belgium), l’académie des sciences et technologies nucléaires (Belgique), et l’Université Catholique de Louvain
(Belgium), il y a une position ouverte pour développer et valider un modèle grandeur nature pour le processus de nano-indentation des aciers irradiés.
Opportunité de poursuite d’un programme de PhD
Le projet de doctorat sera supervisé par le Prof. L. Noels (ULg) (http://www.ltas-cm3.ulg.ac.be/) et le Dr. Terentyev Dmitry (SCK-CEN). Le poste est celui d’un doctorant pour une durée de 48 mois à partir de l’automne 2018.
Profile
Le candidat doit avoir un master en sciences ou en ingénierie avec une solide connaissance de la physique, de la mécanique et des méthodes numériques. De bonnes compétences en programmation sont requises.
Application
La candidature se fait via
Le candidat est invité à soumettre également
  • un CV avec une liste de jusqu’à 3 références;
  • une déclaration courte (maximum d’une page) décrivant leur expérience et leur intérêt de recherche passés;
  • une transcription des notes scolaires.
au Prof. L. Noels (L.Noels@ulg.ac.be) et au Dr. Terentyev Dmitry (dterenty@sckcen.be) par e-mail.

Sujet de thèse

Quartier Polytech 1, Allée de la Découverte 9, B4000 Liège 1, Belgium
Tel: +32-(0)4 98 71 26 26 Fax: +32-(0)4 366 91 41

Sujet de thèse Université de Liège, Belgique (01/02/2018)

Faculty of applied Sciences Computational & Multiscale Mechanics of Materials (CM3)
http://www.ltas-cm3.ulg.ac.be/
Prof. Ludovic Noels L.Noels@ulg.ac.be

Offre de Thèse de doctorat dans le développement de méthodes multi-échelle pour la simulation de la rupture des composites

Contexte
Dans le cadre d’un projet collaboratif entre différentes Universités et industriels de Belgique lié à l’étude des Matériaux Composites, l’objectif principal du poste de doctorat offert sera de développer un cadre numérique multi-échelle pour étudier le comportement à rupture des matériaux synthétisés.

Opportunité de poursuite d’un programme de PhD
Le projet de doctorat sera supervisé par le Prof. L.Noels d’ULg (http://www.ltas-cm3.ulg.ac.be/), en étroite collaboration avec les partenaires du projet. Le poste est celui
d’un ingénieur de recherche sous contrats pour une durée de 36 mois à partir de Juillet 2018.

Profile
Le candidat devrait avoir un diplôme de maîtrise ou équivalent en génie mécanique ou en mathématiques appliquées avec de solides connaissances en mécanique continue et
en méthode numériques. De bonnes compétences en programmation sont nécessaires.

Application
Les candidats intéressés sont encouragés à envoyer un fichier incluant

  • un CV avec une liste de jusqu’à 3 références;
  • une déclaration courte (maximum d’une page) décrivant leur expérience et leur intérêt de recherche passés;
  • une transcription des notes scolaires.

Le fichier doit être envoyé au Prof. L. Noels (L.Noels@ulg.ac.be) par e-mail.

Sujet de thèse

Quartier Polytech 1, Allée de la Découverte 9, B4000 Liège 1, Belgium
Tel: +32-(0)4 98 71 26 26 Fax: +32-(0)4 366 91 41

Sujet de stage Master 2 : Université de Tours, France (24/01/2018)

Master 2 Internship offer on “Nano-indentation modeling of an elastomer at various temperatures”

One Master 2 internship offer is available in the Elastomer Research Center (Cermel), in the Mechanics, Materials & Processes team of the LaMé laboratory (EA 7494), in the Polytechnic School of the University of Tours in France.

Internship description
The global mechanical behavior of an elastomer is quite complex. It has a non linear response in large strains while dissipating energy with a strong dependency to strain rate, temperature and environment. This makes it difficult to model due to a large number of involved parameters.

The proposed subject will aim to study the local behavior by nano-indentation of one elastomer versus its temperature. The main objective of this internship is to model the nano-indentation process with prescribed high temperatures by finite element method in order to latter build a reduced-order model for material properties identification purposes. The M2 student is expected to carry out theoretical and also experimental work for comparison and validation of the numerical model.

The internship will last 6 months. The candidate will join a dynamic research team with a research focus on elastomers. Good teamwork and communication skills are essential. The applicant should be fluent in English (spoken and written), familiar with writing reports and giving presentations in English.

Motivated and ambitious students with excellent grades and the following backgrounds or experiences are encouraged to apply:

  • Bachelor of Science in engineering, math or physics;
  • Computer programming, finite elements, applied mechanics;
  • Instrumented indentation, AFM, SEM, EBSD.

Duration: 25 weeks; Incomes: about 500€/month.

Contact
For further details or application, please contact Guenhael Le Quilliec and Florian Lacroix, e-mail: elastomer.internship2018@univ-tours.fr
Applications with a cover letter, CV and a reference letter should be submitted electronically.
Any other document you consider relevant may also be submitted.

Internship description

Sujet de stage Master 2 ou Ingénieur : Université de Nantes/Centrale Nantes (16/01/2018)

« Quantification des incertitudes pour la simulation de crashs »

Mots clés : Quantification d’incertitudes, Approximation en grande dimension, Apprentissage statistique, Réseaux de neurones profonds.

Contexte
Dans ce stage réalisé en partenariat avec PSA Peugeot Citroën, on s’intéresse à la robustesse des modèles numériques pour la prédiction de la réponse d’un véhicule à un choc. Ces modèles basés sur les approximations éléments finis sont par nature non linéaires (contact, frottement, grandes déformations) voire instables (flambage, rupture). La réponse de ces modèles numériques présente généralement des écarts par rapport aux réponses mesurées lors d’essais expérimentaux et ce en raison de différents facteurs : incertitudes sur la modélisation (modèle de comportement des matériaux, modèle plaque/coque/poutre etc), incertitudes sur les paramètres de la modélisation choisie (paramètres matériaux, données géométriques etc), erreurs d’approximation numérique sur la modélisation.
Il s’agit dans ce contexte de disposer de modèles prédictifs qui soient corrélés avec les essais expérimentaux en prenant en compte la variabilité des paramètres d’entrée du modèle. La non-linéarité forte des modèles induit une complexité et un coût de calcul du modèle numérique associé qui ne permettent de disposer que d’un nombre limité d’essais numériques. Il est donc nécessaire de s’appuyer sur des approximations des variables d’intérêt extraites des essais numériques (appels à un code de calcul) pour effectuer une étude des incertitudes. De plus les simulations de crash impliquent de nombreuses variables d’entrée. L’objectif du stage est donc de construire un modèle prédictif de variables d’intérêt prenant en compte la variabilité de nombreux paramètres d’entrée du code de calcul en utilisant des méthodes d’apprentissage statistique avec un budget limité.

Objectifs du stage
Il s’agira dans un premier temps d’estimer les lois d’entrée du modèle en grande dimension. Dans le cas où les variables d’entrée sont indépendantes, des méthodes standards (e.g., méthodes à noyau) peuvent être suffisantes pour l’estimation des lois, mais la tâche s’avère plus difficile dans le cas où il y a des dépendances entre les variables et des méthodes alternatives seront développées dans ce contexte. Des méthodes d’apprentissage statistique seront ensuite mises en oeuvre pour la construction d’approximations de faible rang des variables d’intérêt à partir d’un faible nombre d’échantillons (appels au code de calcul). Ces approximations de rang faible s’assimilent à des réseaux de neurones profonds (deep networks) avec une architecture particulière.
Ce stage pourra se poursuivre en thèse.

Compétences requises
Le candidat est en formation M2 ou dernière année d’école d’ingénieur, avec une spécialisation en mathématiques appliquées ou mécanique numérique. De solides compétences sont attendues en apprentissage statistique ou en calcul scientifique. Le candidat contribuera au développement d’outils dans l’environnement Matlab. Un goût prononcé pour les méthodes numériques et la programmation est fortement recommandée.

Modalités
Durée : 4 à 6 mois à partir du printemps 2018. Poursuite en thèse possible.
Lieu du stage : Nantes
Stage rémunéré : oui
Contacts
Mathilde Chevreuil (Université de Nantes, GeM) : mathilde.chevreuil@univ-nantes.fr
Anthony Nouy (Centrale Nantes, LMJL) : anthony.nouy@ec-nantes.fr
Malek Zarroug (PSA Peugeot Citroën) : malek.zarroug@mpsa.com
Description de l’offre

Offre de post-doctorat : Modelling, simulation and analysis of ice shedding mechanisms (12/01/2018)

Technical or scientific fields: computational mechanics, fracture theory, modal analysis.

Short description:
In the context of more electric aircraft and more stringent rules and regulations, aircraft manufacturers are moving towards electrothermal and electromechanical ice protection systems (assisted by icephobic/hydrophobic coatings). These systems operate in complex environments involving many different and coupled physical phenomena. The key mechanisms at play during the operating of such systems are to this day not well understood. In particular, there is a strong need to better understand the mechanisms by which ice is fractured and shed by the action of a system. The post-doc will focus on the modelling and study of such fracture mechanisms by means of numerical simulation (in-house codes at ONERA) and modal analysis (techniques developed at ICA). The goal of this post-doctoral research is to identify efficient excitation vibratory modes. The results will enable a better vision of potential improvements and the proposition of design criteria for electrothermal and electromechanical ice protection systems.
The post-doctoral researcher should have strong skills in analytical and computational methods applied to mechanics. A background in fracture mechanics would be appreciated. The post-doctoral position is funded by an RTRA collaborative project involving ONERA Toulouse, ISAE, ICA and IMFT.

Localization:
2 possible nearby localizations depending on project needs

ONERA – Office National d’Etudes et de Recherches Aérospatiales Centre de Toulouse
2 Avenue Edouard Belin
31000 Toulouse
FRANCE
https://www.onera.fr/

ICA – Institut Clément Ader Toulouse Montaudran Aerospace – Espace Clément Ader
3 rue Caroline Aigle
31400 Toulouse CEDEX 04
FRANCE
http://www.institut-clement-ader.org/

Contacts:
Lokman BENNANI, ONERA | Lokman.bennani@onera.fr
Marc BUDINGER, INSA Toulouse, ICA laboratory | marc.budinger@insa-toulouse.fr

Period and salary:
18 months (starting around March 2018). 2200 or 2500 € per month (depending on postdoctoral experience).
Description de l’offre

Sujet de stage Master 2 : École des Mines de Saint-Étienne, Saint-Étienne (20/11/2017)

Objectif : Simuler par éléments finis, l’écoulement par capillarité d’un fluide visqueux dans une microstructure modèle représentative.
Durée : 6 mois

Contacts : Julien Bruchon (bruchon@emse.fr), Cécile Mattrand (cecile.mattrand@sigma-clermont.fr)
Profil du candidat : Niveau master 2. Spécialités mécanique, modélisation et simulation (éléments finis), mathématiques appliquées.
Lieu du stage : École des Mines de Saint-Étienne, Saint-Étienne.
Financement : 500€ / mois.

Comment candidater ?
Adresser une lettre de motivation ainsi qu’un CV aux contacts mentionnés ci-dessus.

Sujet du stage

Offre de post-doctorat : Modeling and simulation of cable transport systems : INRIA and STRMTG, Grenoble, France.
Starting date between November 2017 up to January 2018 (30/10/2017)

Keywords:
cable transport system, nonlinear dynamics, contact, friction, impacts, flexible multi-body systems, modeling and simulation, software development.

Context:
The recent development of cable transport systems, especially in view of urban applications requires new research to better qualify their mechanical behaviors to improve their safety and performance. The study of the dynamics of cable in interaction with their supports (towers or pylons) by means of sheaves (pulley assemblies) is of utmost importance for the understanding of the global mechanical response of ropeways. Most of the practical study of such systems are generally based on strong assumptions: a) in a first approach, the dimensioning is made under static assumptions, neglecting the dynamics of the cable and b) the support are also considered to be perfect boundary conditions (clamped or bilateral frictionless prismatic joint). The goal of this long-term collaboration between STRMTG and INRIA is to improve the numerical simulation of cable transport systems into two di-rections. Firstly, the dynamics of the cable together with suspended moving pendulums that model the vehicles will taken into account. Secondly, a more accurate modeling of support including unilateral contact conditions, impacts and Coulomb’s friction will be developed. The main objective is to model the dynamics of the cable (oscillations of the line and the vehicles) and to understand the influence of the passage of a vehicle over a tower, by modeling contact and friction in sheaves. The final goal is to develop a numerical model and software code by extending the ability of Siconos, in order to simulate cable transport systems with various levels of accuracy in the modeling.

Objectives:
After a careful study of the literature, the objectives of the post-doc will be:
− to develop a numerical model of the dynamics a translating cable with moving suspended pen-dulums over two simple supports. In this step, the dynamics of terms of waves propagation (existence and stability) will be studied in details.
− to extend the previous step towards multiple supports that takes into account unilateral contact, impact and friction. The influence of the frictional contact boundary conditions will be studied in terms of tension in the rope and amplitude of the oscillations.
− to develop a model of sheaves with fixed pulleys and a moving cable with contact and friction and to study the passage of the grip of the vehicle into the sheaves. The effect of the nonsmooth behavior generated by the contact conditions over the dynamics of the cable will be detailed.
− to improve the model of sheaves by considering the rigid multi-body system that links the pul-leys.

Skills:
The candidate must have a strong background in computational mechanics and nonlinear
dynamics. Furthermore, the candidate must show some abilities to develop scientific computing code
in a standard language (python, C, C++).

Environment:
This post-doc will be supervised by Vincent Acary (INRIA) and M. Weiss (STRMTG). Inria is the French National Institute for computer science and applied mathematics that promotes “scientific excellence for technology transfer and society”. The post-doc candidate will be welcome in the Bipop project team 
, a research team focused on the modeling and the simulation of nonsmooth dynamical systems.
STRMTG is a national technical agency that is part of the French Environment, Energy and the Sea Ministry which is in charge of ropeway and guided transport safety.

Practical aspects:
− Location: INRIA Centre de recherche Grenoble Rhone–Alpes.  Inovallee de Montbonnot, 655, Avenue de l’Europe, 38334 Saint Ismier Cedex.
− Duration : 18 months.
− Salary: around 2150 euros net per months.

Application:
The applicant must send a CV and recommendation letters to Vincent Acary vincent.acary@inria.fr and Mathieu Weiss mathieu.weiss@developpement-durable.gouv.fr

Description de l’offre

Offre de post-doctorat : Probabilistic models of broadband seismic signals conditioned by direct simulation in the low frequency range and deep learning techniques in the high frequency range à CentraleSupélec, Gif-sur-Yvette, France (16/10/2017)

Duration: 1 year, plus possible renewal for 1 year.
Location: The applicant will join the MSSMat laboratory (http://www.mssmat.ecp.fr), located on the brand new campus of CentraleSupelec, at Gif-sur-Yvette, France.
Net Salary : 2200 euros net per month (possibilities for cheap housing close to campus available upon request).
Qualifications: We seek for candidates with excellent skills in numerical methods, computational science, and probabilistic modeling. An experience in mechanics or wave propagation would be appreciated, but not compulsory.
Application: Applicants should send their curriculum vitae and statement of interest, or questions, to Didier Clouteau (didier.clouteau@centralesupelec.fr), Regis Cottereau (regis.cottereau@centralesupelec.fr), Fernando Lopez-Caballero (fernando.lopez-caballero@centralesupelec.fr)

Description de l’offre

Offre de post-doctorat : Solveur transitoire surface libre/structure pour EMR à IRDL FRE CNRS 3744 , Lorient (06/07/2017)

Project Title: Innovative numerical methods for the dynamic behavior of a structure in interaction with a free surface
Research Fields: Computational Fluid Dynamic; Fluid Structure Interaction; free surface; high order numerical method; temporal integration numerical scheme; Renewable Marine Energy
Research Laboratory:  Institut de Recherche Dupuy de Lôme<
Work Place: Lorient, FR
UBL Research Department: Industrie
Heads of the Scientific Project: Jean-Marc Cadou (HDR), Yann Guevel, Gregory Girault
Offer type: postdoctoral researcher 18 months (in which 12 months on UBL funding)
Hiring Institution: Université Bretagne Sud
Monthly net salary: 2 300€
Job Starting Date: possibly from 1 nov. 2017 to 1 mar. 2018<

Description de l’offre

http://irdl.fr/index.php/offre-de-post-doc-ingenieurs-techniciens/